Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Recherche

Index des rubriques
> Actions humanitaires
> Parrainage d'enfants
> Partenaires
> Présentation
Discussions actives
Ailleurs sur Joueb.com
> aide : 行人& #21644;車&# 36635;交 2340;在 968;起
> solidaires08 : Réunion à Matignon pour discuter du « grand débat national » : NOUS N’IRONS PAS !
> solidaires08 : Solidaires condamne l’intensificatio n de la dérive sécuritaire du gouvernement
> zakath-nath : Un teaser pour la saison 8 du Trône de Fer
> alberto : Dieu a envoyé son Fils Jésus pour nous sauver et nous guérir
> zakath-nath : Le Sang des elfes
> zakath-nath : Luther, saison 5
> aide : 世界& #26159;無&# 25976;的 9376;態

SOS ENFANTS : Aider sans Assister avec SOS ENFANTS

  Ecrire un article

Mercredi (19/10/05)


Action humanitaire SOS Enfants en Angola
Aide aux enfants des rues et aux jeunes mères célibataires en Angola
Depuis sa création en 1999, Humanitas SOS développe avec l'aide de SOS Enfants des projets de coopération avec le système hospitalier public de Lobito, assurant une fourniture en matériel médical et médicaments.

SOS Enfants accompagne également Humanitas SOS dans son action à Lobito auprès des personnes les plus vulnérables : familles démunies, jeunes mères seules, malades isolés, enfants des rues.
Un centre d'accueil pour jeunes filles des rues
Humanitas SOS a recensé dans la région de Lobito un grand nombre de très jeunes filles enceintes ou déjà mères, âgées de 13 à 16 ans.
Aide aux enfants des rues et aux jeunes mères célibataires en Angola
La situation de ces jeunes mères célibataires est très préoccupante : non scolarisées pour la plupart, n'ayant ni formation professionnelle ni moyen de subsistance, elles n'ont souvent d'autre issue que la prostitution, avec tout ce que cela implique, pour elle-mêmes et pour leur bébé.

Afin de rompre cette fatalité, Humanitas SOS projette l'ouverture d'un centre d'accueil offrant à ces jeunes filles la possibilité de poursuivre des études et d'entamer une formation professionnelle, assurant ainsi leur avenir et celui de leur enfant.

Les travaux de construction de ce centre pour enfants des rues à Lobito ont démarré en 2004.

Ce centre aidera à sortir de la prostitution un grand nombre de jeunes filles et d'enfants de la rue.



Action humanitaire SOS Enfants
en Equateur
SOS Enfants soutient l'action de la Fondation Tío, créée en Equateur par Thierry Rouzaud.
Aide aux enfants des rues et tourisme solidaire en Equateur
Située à proximité de Quito, la Fondation Tío recueille des enfants particulièrement défavorisés, enfants des rues ou sans attache.

Pour financer une partie du fonctionnement de la Fondation, des parrainages d'enfants des rues sont proposés et un projet original a été mis en place.

A côté des bâtiments principaux de la Fondation, un gîte pour touristes a été ouvert, l’Hostal Tio.

Avec une capacité d'accueil d'une vingtaine de personnes, l'Hostal Tío vient s'inscrire dans le courant du tourisme solidaire.

A quelques kilomètres de Quito, il accueille ceux qui désirent connaître un autre visage de l'Equateur et participer, de près ou d'un peu plus loin, à la vie de la Fondation.

Activité génératrice de revenus, ce gîte permet à la Fondation une plus grande autonomie financière.

Dans le souci d'accroître encore cette autonomie, Thierry Rouzaud organise également des circuits touristiques.
Tourisme équitable
Tourisme alternatif :
Une nouvelle façon de voyager pour voir l'Equateur autrement...
Tourisme équitable Découverte :
Un circuit touristique pour découvrir le pays.
Tourisme équitable Familles :
A travers l'Equateur, un circuit adapté aux familles avec enfants
Tourisme équitable Montagne :
Un circuit partant à l'assaut des plus hauts volcans du monde !
Tourisme solidaire Echanges Jeunes :
Echanges scolaires ou associatifs avec des jeunes d'Equateur.



SOS Enfants au Burkina Faso
Lutte contre la désertification et développement agricole

L'association Zoramb Naagtaaba ou A.Z.N
dont le nom signifie les hommes qui se rencontrent regroupe 6 villages sahéliens situés à 60 km au nord de Ouagadougou : Guié, Lindi, Douré, Samissi, Kouïla et Namassa.

Soutenue par SOS Enfants depuis sa création en 1989, cette organisation paysanne oeuvre à l'amélioration des conditions de vie en plein coeur du pays mossi, dans une région marquée par une forte dégradation de l'environnement, faune, flore et sols.

Essentiellement centrée sur l'agriculture et l'écologie à ses débuts, l'A.Z.N a mis au point une technique originale de lutte contre l'avancée du désert par la restructuration des sols.
Son action s'est peu à peu diversifiée. Dès 1995, l'association a développé deux autres domaines d'intervention, la santé et la formation.

Le développement agricole durable

Lutte contre la désertification : le programme

Lutte anti-érosive

Le bocage sahélien

Faire reculer le désert par un embocagement massif

Et voir reverdir le désert...



VOUS aussi, aujourd'hui,
faites REVERDIR le désert !!!






Action humanitaire SOS Enfants en
République Démocratique du Congo



En partenariat avec l'association locale CACUDEKI (centre d'animation culture et développement de Kirumba), SOS Enfants appuie des initiatives de groupements villageois manifestant une profonde volonté d'assurer le développement économique de leur région.

Un vaste projet est actuellement en phase de mise en place, incluant un large volet micro-crédit et aide à la création d'emploi, un volet scolarisation des enfants ainsi qu'un volet formation informatique.


Campagne d'inscription à l'état-civil

Crédits rotatifs :
le micro-crédit au service
du développement social local

Scolarisation
Favoriser l'accès à l'enseignement pour tous par la
construction et la réhabilitation d'écoles à Kirungu

Crédits rotatifs
Le micro-crédit au service du développement social dans la région des Grands Lacs

Enfants de la rue
Identification, écoute, aide à la réinsertion des enfants de la rue du rond-point Ngaba à Kinshasa

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par sosenfants, a 19:45 dans la rubrique "Actions humanitaires".


Samedi (03/12/05)


Journée Mondiale des Droits de l'Homme 10 décembre

Journée mondiale des Droits de l'Homme
Le 10 décembre 1948, les pays membres de l'Assemblée générale des Nations Unies ont signé la Déclaration universelle des Droits de l'Homme et adopté ses 30 articles en convenant de les diffuser dans les écoles ainsi que dans tous les lieux d'enseignement.



Journée mondiale des Droits de l'Homme
En 1988, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme et l'UNESCO ont déclaré le 10 décembre Journée mondiale des Droits de l'Homme.

Dédiée à l'éducation dans le domaine des Droits de l'Homme, l'édition 2004 de la Journée marquera la fin de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation dans le domaine des Droits de l'Homme (1995-2004) et assurera la promotion d'initiatives pour l'amélioration de cette éducation dans le monde entier.

« L'éducation dans le domaine des Droits de l'Homme est indispensable pour que chaque individu puisse profiter pleinement de sa vie et revendiquer sécurité et dignité.
Elle est indispensable pour que les représentants des gouvernements puissent donner plein effet aux engagements des États en matière de Droits de l'Homme. Enfin, elle est indispensable pour que toute la société puisse développer et nourrir une culture des Droits de l'Homme, pré-requis d'un développement harmonieux et pacifique. »
Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO.



Cette date du 10 décembre a été choisie par SOS Enfants pour promouvoir une action d'insertion et d'aide à la reconnaissance des droits de la minorité des Pygmées Bagyeli au Cameroun.


Chassés de leur forêt par une déforestation intense résultant du commerce de bois précieux, sans existence au regard de l'état-civil du pays, la minorité Pygmée Bagyeli se voit privée de ses droits les plus élémentaires.
SOS Enfants entend accompagner ce peuple dans sa sédentarisation, la reconnaissance de ses droits et la conservation de sa culture. Journée mondiale des Droits de l'Homme


La scolarisation des jeunes générations de Pygmées Bagyeli se pose comme point de départ de la survie de cette communauté.
Offrir aux enfants pygmées Bagyeli les moyens d'accéder à l'instruction, c'est leur permettre de construire leur avenir, d'acquérir leur autonomie et d'obtenir le respect de leurs droits.

nous vous proposons aujourd'hui d'agir avec nous et de

parrainer la scolarité d'un jeune Pygmée.



Journée Mondiale de l'Enfance, 20 novembre


Journée mondiale de l'enfance « Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité. »
Kofi A. Annan
secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies


Le 20 novembre est le jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Déclaration des droits de l’enfant, en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, en 1989.

Cette date du 20 novembre a été choisie par SOS Enfants pour démarrer une nouvelle opération en faveur des orphelins du sida, en partenariat avec le point d'Ecoute de Gisenyi au Rwanda.


 

Frappé de plein fouet par les ravages de ce véritable fléau, le Rwanda compte aujourd'hui des milliers d'orphelins cruellement frappés par le décès de leurs parents.

Pour éviter que des fratries entières, livrées à elles-même et totalement sans ressources, ne viennent grossir le nombre des enfants de la rue,
pour permettre à ces enfants de continuer à vivre dignement,
pour leur offrir les moyens de se construire un avenir et de briser la fatalité,

nous vous proposons aujourd'hui d'agir avec nous et d'

offrir de quoi vivre à un orphelin par le biais de notre service de cadeaux solidaires en ligne.




Journée Mondiale du SIDA 1er décembre

Journée mondiale du SIDA Le rapport 2004 de l'Onusida estime à 37,8 millions le nombre de personnes vivant aujourd'hui avec le VIH. L'épidémie reste extrêmement dynamique et tendrait même à s'accroître, les nouveaux cas d'infection se situant dans une fourchette de 4,2 à 6,3 millions. Le virus a tué 3 millions d'êtres humains en 2003 et plus de 20 millions depuis les premiers cas recensés en 1981.



Journée mondiale du SIDA Le 1er décembre a été déclaré Journée Mondiale du SIDA en 1988.
Axée sur les femmes et les filles face au VIH et au SIDA, la campagne internationale 2004 décline thèmes et actions selon les directives du Ministère de la Santé de chaque pays.

Les objectifs suivants ont été retenus en France :

  • prévenir les nouveaux cas d'infection en direction des femmes, notamment d'Afrique subsaharienne, d'Afrique du Nord et des Caraïbes, en promouvant l'utilisation du préservatif féminin ou en proposant d'autres outils de prévention spécifiques,
  • inciter au dépistage en direction des femmes, notamment de ces régions, par le relais de femmes leaders de leur communauté, par exemple,
  • promouvoir l'égalité de tous et toutes au traitement.



Cette date du 1er décembre a été choisie par SOS Enfants pour promouvoir une nouvelle opération en faveur des orphelins du sida, en partenariat avec le point d'Ecoute de Gisenyi au Rwanda.


Touché de plein fouet par les ravages de ce véritable fléau, le Rwanda compte aujourd'hui des milliers d'orphelins cruellement frappés par le décès de leurs parents.

Journée mondiale du SIDA Pour éviter que des fratries entières, livrées à elles-même et totalement sans ressources, ne viennent grossir le nombre des enfants de la rue,
pour permettre à ces enfants de continuer à vivre dignement,
pour leur offrir les moyens de se construire un avenir et de briser la fatalité,

nous vous proposons aujourd'hui d'agir avec nous et de

parrainer un orphelin du sida.



Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par sosenfants, a 11:58 dans la rubrique "Actions humanitaires".